AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Ven 28 Sep - 21:13

non non, tu peux pas! non! c'est impossible

SUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pix.me.up
•Webmiss•Halo makes a Perfect Paire•


Nombre de messages : 750
Age : 27
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 15/08/2007

About me
Prenom: Lydie
J'm: Heroes (surtout^^lol) le Graphisme, le Net, le Ciné, et les Séries TV
J'm pas: NE RIEN FAIRE ^^

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Ven 28 Sep - 22:36

Merci!!!

_________________

*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pix-me-up.skyblog.com
kazy
HaL♂ F♀ReVeR !!!


Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 13/09/2007

About me
Prenom: Aurore
J'm: les séries , faire des créas ..
J'm pas: euh ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 14:47

Wahoiu j'ai tu retard là !! Va falloir que je lise tous ca !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oror07gallery.skyblog.com
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 15:34

Zen Fly', ze peux tout Twisted Evil C'est moi la z'auteuze sadique Twisted Evil

Courage Kazy, les chapitres sont pas trés longs Wink
Je mettrais la suite quand tu seras à jour, comme ça t'auras moins à lire... Rolling Eyes

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kazy
HaL♂ F♀ReVeR !!!


Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 13/09/2007

About me
Prenom: Aurore
J'm: les séries , faire des créas ..
J'm pas: euh ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 16:54

Ca y est j'ai rattrapé mon retard !! Et j'aitrès envie de lire la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oror07gallery.skyblog.com
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 17:16

Et bien dans ce cas, la voilà ....

Voilà voilà la suite... Peter et Claire se retrouvent...

Peter tenta un petit sourire qui n’avait rien de sincère mais comme l’autre ne le regardait déjà plus, ça n’avait pas beaucoup d’importance.

« Je vous offre à boire ? demanda Stephen. »

Peter était blasé, il était venu voir Claire, elle n’était pas là et en plus il allait devoir supporter le petit ami, ce n’était pas son jour. Mais comme il n’y en aurait pas d’autre, il prit sur lui et accepta poliment la proposition de celui qu’il considérait comme son rival.
Stephen disparu dans la cuisine tout en continuant de parler à Peter qui l’écoutait d’une oreille distraite. Ce type ne pouvait-il donc pas la fermer une minute ?
Pour se distraire, il regarda les livres qui se trouvaient sur des étagères du salon. Ceux d’en haut devaient appartenir à Monsieur, ils traitent tous de mécanique, passionnant. Par contre, les livres de la seconde étagère l’intriguèrent, ils parlaient tous de l’époque Romaine, sous le règne d’un certain Claude. Il se demande qui de Claire ou de son… futur mari, pouvait s’intéresser à ça. Il en prit un au hasard et le feuilleta, il avait l’air vraiment ennuyeux. Biographie d’un empereur romain, fallait être insomniaque pour lire des trucs pareils. La voix de Stephen l’interpella :

« J’ai du soda, de la bière et je peux vous faire un café, qu’est-ce que vous voulez ?
-Un soda, merci… »

A quoi bon la bière, il ne tenait pas à être ivre, même légèrement, et n’avait pas besoin d’un café loin de là, il était déjà assez anxieux comme ça. Bruit de bouteille qui s’entrechoquent, verres qu’on pose sur une table, liquide qui rempli les verres, pas qui s’approche. Peter prit le verre qu’on lui tendait et le remercia vaguement.

« Posez-moi ça, vous allez être traumatisé, lui conseilla Stephen en montrant le livre qu’il avait dans les mains. »

Il obéit et en conclu que c’était Claire qui avait développé une passion pour l’un des empereurs la Rome Antique. Il but une gorgée.

« Pourquoi ce Claude pourrait-il me traumatiser ? »

Quitte à devoir lui parler, autant que ce soit d’un sujet concernant indirectement Claire, si ce mec ce mettait à lui dire à quel point il aimait sa future femme, il ne répondait plus de ses actes.

« Ce type était un gros pervers… Il a épousé Agrippine !
-C’est son droit, dit Peter en portant une nouvelle fois son verre à ses lèvres.
-Mais s’était sa nièce, s’écria Stephen ! Vous vous imaginez vous épouser Claire ? »

Peter avala de travers et failli s’étouffer avec son soda. Il préféra ne pas répondre à la question. Bien sur qu’il s’imaginait épouser Claire… Et son petit doigt lui disait que ce n’était pas une bonne idée de le dire à voix haute.
Stephen vint derrière lui et lui frappa dans le dos pour aider le sado à descendre.

« Vous voyez, même vous ça vous choque au point de vous faire étouffer. »

Il hocha la tête et reprit sa respiration. Tonton Claude venait de faire un bon dans son estime et il était prêt à lire toutes les biographies possibles et imaginables sur lui.

« Le pire, continua Stephen, c’est qu’après que ce Claude ait épousé sa nièce, c’est devenu une mode dans l’empire Romain… Je vous jure, il leur manquait une ou deux cases à l’époque… »

Pourquoi je ne suis pas née à cette époque ? Ne put s’empêcher de penser Peter.

Cette nouvelle lui redonna un peu d’espoir, ça ne pouvait pas être un hasard que Claire s’intéresse à cet empereur. Dieu qu’il avait hâte de la revoir ! A coté de lui, Stephen prolongeait son monologue sur les mauvaises actions et la décadence de l’empire romain.

*****


Elle avait repoussé l’échéance autant que possible, elle espérait que ça suffirait. Elle fit un détour par le vidéoclub puis par l’épicerie avant de rentrer chez elle. L’appartement pour elle seule une dernière soirée. Elle comptait bien se faire une soirée idéale de célibataire, juste une dernière fois qu’elle était libre… Libre, elle ne le serait plus jamais. Elle chassa ses sombres pensées, ce soir, elle ne pensait pas, elle oubliait tout !
Elle avait retrouvé un semblant de bonne humeur en arrivant chez elle. Elle gara sa voiture au parking de l’immeuble, attrapa son sac de courses, son sac à main et descendit en chantonnant.
Dans sa main droite, un pot de glace vanille/caramel, dans sa gauche, « Le journal de Bridget Jones » 1 et 2, si avec ça, elle n’arrivait pas à se changer les idées, son cas était désespéré, elle avait avec elle toutes les armes des célibataires en mal d’amour… Ce qu’elle était loin d’être.
En se dirigeant vers l’accès à l’immeuble, elle ne s’aperçu même pas que la voiture de Stephen était encore là, heureusement, sinon elle aurait fait demi-tour et serait revenu bien plus tard.
Elle mit le pot de glace en équilibre pour appuyer sur le bouton de l’ascenseur. La chanson entendue ce matin même dans sa voiture trottait dans sa tête. Elle monta, fredonnant de plus en plus fort, elle avait réussit à faire un semblant de vide en elle et elle se sentait bien, beaucoup mieux que le matin même en tout cas. Alors qu’elle ouvrait la porte de l’appartement, elle commença carrément à chanter :

« Imagine me and you, I do I think about you day and night, it's only right To think about the girl you love and hold her tight So happy together”

Ce n’était pas particulièrement juste mais elle s’en moquait, puisqu’elle croyait que personne n’était là pour l’entendre. Elle déposa ses clefs sur le meuble prévu à cet effet et se dirigea vers la cuisine pour y déposer son pot de glace, ça aurait été dommage qu’il fonde.

« I can't see me lovin' nobody but you For all my life When you're with me, baby the skies'll be blue For all my life…”

Et maintenant, préparation du salon pour visionnage intensif de DVDs pas forcément très profonds mais excellent pour le moral.

« Me and you and you and me No matter how they toss the dice, it has to be The only one for me is you, and you for me So happy together…”

Elle s’arrêta de chanter en entrant dans son salon, elle allait faire un meurtre! Pourquoi Stephen était-il encore là ?! Et pas seul en plus. A moins de fournir une raison très valable, il allait en prendre pour son grade. Ils lui tournaient le dos et ne l’avait pas entendue arriver.

« Je peux savoir pourquoi tu es encore ici ? »

Sa voix avait perdu toute bonne humeur, les deux hommes se tournèrent vers elle d’un même mouvement. Elle lâcha les DVDs qui tombèrent sur le sol, l’un d’eux s’ouvrit et le disque roula un temps avant de s’immobiliser enfin. Non, il n’était pas là, elle était en train de rêver. Elle se pinça discrètement sans succès, l‘illusion refusait de disparaître.

« Je suis encore là parce que je n’allais pas laisser ton oncle à la rue, argumenta Stephen.
-Pourquoi pas, après quatre ans sans nouvelle, il ne voulait pas qu’on l’accueille bien en plus !
-Oué, comme tu veux, à demain, t’as l’air encore plus de mauvaise humeur que ce matin… »

Il battit en retraite, plaignant Peter, Claire avait sa tête des mauvais jours, il ne voulait pas être dans les parages quand elle exploserait. Sur ce point là, il n’avait pas tord, sa future femme était en colère, très en colère et vu qu’il ne restait que son oncle pour passer ses nerfs, elle n’allait pas se gêner.
Sans se douter de ce qu’il l’attendait, Peter détaillait sa nièce, elle était encore plus belle que la dernière fois qu’il l’avait vu. L’adolescente de dix-sept ans était devenue une magnifique femme et il était loin d’y être insensible. Elle se tenait un peu loin de lui, regardant Stephen s’en aller, enfin… Totalement absorbé par sa contemplation, il ne réalisa pas qu’elle s’approchait de lui. Il reprit contact avec la réalité en sentant une main s’abattre contre sa joue gauche. Elle le fixait, les yeux plein de rage et aussi de tristesse.

« Celle là, elle t’attendait depuis longtemps, maintenant, du balais ! J’ai des choses à faire ! »

Il n’avait pas le droit d’être là ! Pas aujourd’hui ! Pas après qu’elle se soit donné tant de mal pour que ça vie est un semblant de normalité !

A suivre…

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kazy
HaL♂ F♀ReVeR !!!


Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 13/09/2007

About me
Prenom: Aurore
J'm: les séries , faire des créas ..
J'm pas: euh ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 17:25

Suspence ... suspence ...

Je veux la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oror07gallery.skyblog.com
Pix.me.up
•Webmiss•Halo makes a Perfect Paire•


Nombre de messages : 750
Age : 27
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 15/08/2007

About me
Prenom: Lydie
J'm: Heroes (surtout^^lol) le Graphisme, le Net, le Ciné, et les Séries TV
J'm pas: NE RIEN FAIRE ^^

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Sam 29 Sep - 21:27

Ta pas le droit de nous faire ça!!!!!!!! mets tes chapitre plus long!!!!!!!!!!!! loooooool

_________________

*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pix-me-up.skyblog.com
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Dim 30 Sep - 10:34

t'as oublier la loi, toi! non, non, non! t as pas le droit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Dim 30 Sep - 12:06

Aaaaaaaaaaah que non, je mettrais pas des chapitres plus longs! Déjà que vous en avez un tout les jours, vous voulez peut être que je vous mette toute la fic d'un coup lol!
En tous cas, merci de continuer à lire et voici une petite suite...




Peter avait imaginé plusieurs scénario pour leurs retrouvailles, il n’avait rien eu de mieux à faire en attendant de ce décider à venir. Cependant, la gifle n’avait jamais été au programme. Gifle qui lui était réservée depuis quelques temps d’après les dires de Claires.

« Oh, elle m’attendait ? Je serais bien venu la chercher plus tôt mais il se trouve qu’une certaine personne m’avait demandé qu’on ne se voie plus… »

1 à 0 zéro pour lui.

Si elle voulait jouer à ça, il refusait d’être le seul responsable de leur éloignement. Il n’avait fait que suivre les désirs de Claire rien de plus. Il ne comprenait pas sa réaction, qu’elle lui en veuille d’être venu, il aurait pu le comprendre mais qu’elle lui en veuille d’avoir respecté ce qu’elle voulait, ça le dépassé.

« Il y’a quand même une différence entre ne plus ce voir et disparaître du jour au lendemain et ne plus donner de nouvelles ! s’écria-t-elle. Je n’ai même pas eu le temps de regretter mes paroles que tu t’étais évaporé dans la nature ! Non mais est-ce que tu te rends compte du mal que ça a fait aux gens qui t’aiment ! »

1 à 1.

Elle laissait s’exprimer tout le ressentiment qu’elle avait accumulé en elle au cours de ces quatre années interminables. A peine quelques jours après son retour à Odessa, elle était revenue à New-York, mais il s’était déjà envolé pour elle ne savait où. Nathan et elle avait fait en sorte de le retrouver en vain. Elle avait finit par renoncer à l’idée de le revoir un jour et avait tenté de continuer à vivre. Ça avait été dur les premiers temps, elle avait réussit à convaincre son père de la laisser s’installer chez les Petrelli. Elle attendait un signe de Peter, une nouvelle, n’importe quoi qui lui dise qu’il allait bien mais rien n’était arrivé. Peu à peu, elle avait repris le dessus, avait fait des connaissances tout en fuyant tous ceux qui voulaient plus qu’une simple amitié. Et puis, il y’avait eu Stephen. Trop occupé à s’aimer lui-même pour avoir besoin qu’on l’aime vraiment, l’homme idéal pour elle…

« Les gens qui m’aiment ? Tu en fais parti ? »

Le terrain était en train de devenir glissant mais il était venu ici pour faire en sorte que le mariage n’est pas lieu et il la pousserait dans ses dernier retranchements si ça s’avérer nécessaire. Il la vit pâlir et hésiter avant de répondre :

« Bien sur que je t’aime… C’est le principe de la famille, des gens qu’on a du mal à supporter mais qu’on aime quand même… »

2 à 1 pour elle.

Il regretta d’avoir poser la question. Ainsi, c’est tout ce qu’il était désormais, un membre de sa famille. Il ne pouvait se faire à cette idée, il l’aimait ! Il la désirait de tout son être depuis la première fois qu’il l’avait croisé. Elle avait rendu les autres femmes insignifiantes à ses yeux. A tel point que même la mort de Simone ne l’avait presque pas affecté.

« Et si ça ne me suffit pas d’être juste ton oncle… »

Il prenait le risque de se mettre à nu, d’admettre que ses sentiments pour elle n’avaient pas changé. Il n’avait rien à perdre, tout à gagner. Il n’avait jamais fait ça avant, mettre son destin entre les mains d’une autre personne. Elle avait toutes les cartes en jeu, elle pouvait en faire ce qu’elle voulait, en un seul mot, elle pouvait l’anéantir plus qu’il ne l’était déjà.

« On ne choisit pas ce genre de chose… »

3 à 1 pour elle.

Elle commençait à faiblir, elle n’arrivait pas à rester aussi froide qu’elle le devait. Si elle se laissait aller, elle allait souffrir, elle avait déjà eu trop mal, elle ne voulait pas que ça recommence. Cela avait été trop difficile de parvenir à accepter qu’il ne serait jamais rien de plus que son oncle.

« En plus, tu n’as pas choisit le bon jour pour revenir…, lui reprocha-t-elle mais déjà sa voix n’était plus aussi ferme qu’avant.
-Tu aurais préféré demain ? En plein milieu de la cérémonie de ton mariage ? »

3 à 2, toujours l’avantage pour Claire.

Elle recula d’un pas, se demandant comme il pouvait savoir, personne n’avait pu le prévenir, personne ne savait où il était… A moins que quelqu’un l’est su et n’ait pas jugé bon de la prévenir.

« Qui …, commença-t-elle. Comment est-ce que… »

Elle se mordit la lèvre, presque honteuse. C’était plus facile quand elle pensait qu’il ne savait pas mais là, elle se sentait coupable, elle l’avait trahi… Non, il n’y avait jamais rien eu entre eux, ce qui se passait n’était pas une trahison. Elle essayait de s’en convaincre mais elle manquait de crédibilité à ses propres yeux.

« Va-t-en. »

Elle devait l’éloigner d’elle, c’était sa seule option, tan qu’il serait là, elle ne pourrait pas lui résister.

« Pour que tu me le reproche une nouvelle fois ? »

3 à 3.

Il avait fait l’erreur de l’écouter la première fois, mais les choses ne se reproduiraient pas. Il réalisait maintenant que c’est il y’a quatre ans qu’il aurait du se battre pour elle, il était peut être déjà trop tard.
Il vint prés d’elle et en la fixant, il lui dit :

« Je t’aime Claire, et toujours pas comme un oncle doit aimer sa nièce. »

Elle détourna les yeux de lui et répéta obstinément :

« Va-t-en.
-Si je pars, c’est pour toujours cette fois… Je ne reviendrais pas. »

Il passa devant elle et se dirigea vers la porte, le cœur brisé.

« Non, s’écria-t-elle. Tu comptes disparaître totalement une nouvelle fois. »

Elle s’efforcé d’être brave, de ne pas pleurer… Pas encore, pas tan qu’il serait là.

« Bien sur, je ne tiens pas à avoir des nouvelles de ton parfait bonheur avec monsieur Stephen. Je suis égoïste, ça devrait me suffire de te savoir heureuse, mais ça me tue que ça soit avec un autre que moi.
- Mais tu ne peux pas faire ça encore… Nous laisser sans nouvelle, sans savoir comment tu vas sans… Sans te voir…
-Tu ne sais pas ce que tu veux, dit-il en soupirant.
-Bien sur que si ! Mais je ne peux pas l’avoir… Je ne peux pas être avec toi… »

C’est tout ce qu’il attendait, tout ce dont il avait besoin. Il s’approcha d’elle, l’attrapa par la taille et posa ses lèvres contre les siennes. Il ne l’embrassait pas, il l’effleurait à peine. Elle pouvait aisément le repousser si elle le désirait.

A suivre...

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Dim 30 Sep - 21:23

ca joue pas, faut une SUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTEEEEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pix.me.up
•Webmiss•Halo makes a Perfect Paire•


Nombre de messages : 750
Age : 27
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 15/08/2007

About me
Prenom: Lydie
J'm: Heroes (surtout^^lol) le Graphisme, le Net, le Ciné, et les Séries TV
J'm pas: NE RIEN FAIRE ^^

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Dim 30 Sep - 21:31

GGGGRRRR je te hais! LOL

j'aime trop ton histoire!

_________________

*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pix-me-up.skyblog.com
kazy
HaL♂ F♀ReVeR !!!


Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 13/09/2007

About me
Prenom: Aurore
J'm: les séries , faire des créas ..
J'm pas: euh ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Dim 30 Sep - 22:38

Oh non ... tu peux pas arrêtez là !!

Veux la suite Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oror07gallery.skyblog.com
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Lun 1 Oct - 15:13

Oulalalalalala!!! Puisque vous semblez pas trop vouloir la suite, je vous la mets pas alors...

*Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaan la lapidation c'est pas autorisé!!!!*


Bon, y'a une petite scéne dans ce passage, je pense pas qu'on puisse parler de NC-17, enfin, vous verrez bien...


Aussitôt, Claire passa ses bras autour du cou de l’homme et lui rendit son baiser avec une fougue trop longtemps retenue. Comment avait-elle pu croire qu’elle serait capable de vivre sans cet homme ? Il était la raison qui l’avait poussé à venir vivre ici. Tout ce qu’elle avait fait n’avait d’autre but que de le retrouver, le revoir au moins une fois. Sa conscience et la morale lui disaient de le repousser mais chaque parcelles de son corps et de son âme ne voulait qu’une seule chose, que jamais plus elle ne soit séparée de lui. Elle était enfin à sa place, dans ses bras. Les lèvres de Peter quittèrent les siennes et descendirent doucement jusqu’à son cou qu’il embrassa à nouveau, s’il avait été un vampire, elle l’aurait soupçonné de vouloir la mordre. Elle se mordit la lèvre inférieure pour retenir un gémissement. Elle grogna de frustration quand il s’arrêta. Il plongea son regard dans le sien, un sourire étirant ses lèvres. Dieu qu’elle était belle.

« Si on continue, je pourrais plus m’arrêter… Et demain, il sera trop tard pour regretter », murmura-t-il doucement, comme s’il lui révélait un secret de la plus haute importance.

Il lui laissait une dernière chance, pour être sur que c’était vraiment ce qu’elle voulait. Elle n’eut pas de doute, maintenant qu’elle s’était engagée sur cette voie, elle ne pouvait plus faire demi-tour. Elle le voulait et vu ce qu’il venait de se passer, leurs désirs étaient très compatibles. Elle lui rendit son sourire, lui prit la main et l’entraina vers un couloir. Deux portes, elle hésita un instant puis ouvrit celle de gauche.
A droite, c’était sa chambre… Leur chambre, à Stephen et elle et malgré tout, elle aurait trouvé ça trop sordide d’y faire entrer Peter. Le peu de raison qui lui restait la poussé à ne pas confronter deux univers trop différents. Elle allait renier sa morale, sa raison… Mais elle ne pouvait pas faire ça dans un lit où elle s’était offerte à celui qui risquait de ne plus être son futur mari.
A peine la porte se fut-elle refermée sur eux qu’ils s’embrassèrent à nouveau, le besoin de sentir la peau de l’autre se fit plus pressant que jamais. La veste de Peter fut la première à être expédiée au sol. Claire s’attaqua ensuite à déboutonner la chemise de Peter pendant que les mains de ce dernier s’aventuraient sous le t-shirt de sa future amante. Ils prenaient leur temps, ne voulant pas par leur précipitation gâcher un moment qu’ils avaient tan attendu. Peter avait même du mal à y croire, se demandant s’il n’était pas encore en train de rêver. Non, il est des sensations qu’un rêve ne peut pas procurer… Il ne rêvait plus, il vivait, il réalisait son rêve ! Un à un, les vêtements qui n’avaient pas leur place entre eux disparurent. Délicatement, il l’allongea sur le lit et entreprit de la découvrit avec ses mains et ses lèvres. Il l’embrassait, la caressait, découvrant chaque parcelle de son corps. Il voulait graver ses instants à tout jamais, qui sait s’ils se reproduiraient un jour. Ils se glissèrent sous les draps et s’abandonnèrent l’un à l’autre. Il était en elle, ils étaient complets pour la première fois de leur vie. Les ongles de Claire s’enfoncèrent dans le dos de Peter, traçant un léger sillon qui se refermait immédiatement. Doucement, ils se mirent à bouger en rythme, le rythme de cette danse aussi vieille que l’amour lui-même. Ils s’aimaient, le monde autour d’eux disparaissait, plus rien d’autre ne comptait. Elle parti la première pour le septième ciel où il la rejoignit quelques secondes plus tard.
Leurs corps étaient entrelacés, se rapprochant et s'éloignant au rythme de leur respiration. Ils venaient de faire une chose que jamais un oncle et sa nièce n'auraient du se permettre. Et pourtant ça n'avait pas eu d'importance quand il l'avait sentit frémir sous ses caresses. Ils en avaient envie tous les deux alors ils s'étaient laissé aller. Il s'allongea à coté d'elle et elle déposa sa tête contre son torse. Voilà, son rêve venait de se réaliser…

Endormie, ses longs cheveux blonds étalés sur son oreiller, l’air serein, un léger sourire ornant ses lèvres, Claire représentait tout ce que Peter désirait… Et tout ce qu’il n’aurait jamais. Il avait manqué de discernement, malgré leurs sentiments, elle n’en restait pas moins sa nièce. Il se devait d’être réaliste. Assis sur un grand fauteuil, il l’observé dans son sommeil, image d’une pureté qu’il venait de ternir. Il était le plus vieux, c’était à lui de rendre la décision qui s’imposait. Elle vivait dans un grand appartement, tout le confort et la technologie à son service. Que pouvait-il lui offrir ?
Quatre vents sur un passé, mes rêves envolés
Mais qu'aurait donc cet autre que je n'ai ?
Ne le saurai-je jamais ?

Il ne pouvait rester dans une zone trop urbanisée, même s’il avait réussit à maitriser ses pouvoirs, il ne prendrait jamais le risque de perdre le contrôle. Il allait devoir repartir en Afrique, reprendre sa vie de bohême, Claire méritait mieux que ça. Il détestait Stephen mais il savait qu’il était le seul capable d’offrir à la jeune femme une vie digne d’elle. S’aimer ne faisait pas tout. C’était le choix le plus dur qu’il ait eu à faire, il n’avait cependant pas d’autre solution. Il aurait été prêt à tout pour n’être pas obligé de devoir fuir une nouvelle fois, pour pouvoir rester auprès d’elle, pouvoir l’aimer chaque jour… Ce n’était pas son destin.
Moi j'aurais tout fait pour elle, pour un simple mot
Que lui donne l'autre que je n'offrirais ?
Elle était mon vent mes ailes, ma vie en plus beau
Etait-elle trop belle ou suis-je trop sot ?

Son seul crime avait était d’y croire. Il avait vraiment pensé qu’il suffisait de l’aimer assez pour que tout s’arrange. Mais ça ne marchai pas comme ça, il ne pouvait lutter contre son ADN. Il était son oncle, continuait à l’aimer, c’était la condamnée à fuit le monde, fuir la vie. Il partirait seul, n’emmenant avec lui que le souvenir de cette nuit qui resterait vivace dans sa mémoire. C’est tout ce qu’il aurait, il ne pouvait plus compter sur son rêve maintenant que ce dernier c’était réalisé. Il ne voulait que le bonheur de Claire et il n’était pas conciliable avec le sien.
La jeune femme bougea dans le lit mais ne se réveilla pas, elle s’était juste tournée un peu plus vers lui. Il avait songé à partir de nuit, comme un voleur, lui laissant voir cette nuit comme un songe qui n’avait pas vraiment eu lieu. Il avait renoncé, il avait des choses à lui dire avant. S’il partait sans explications, il ne pouvait prévoir ce qu’elle ferait, sans doute une bêtise, c’est pour ça qu’il allait rester jusqu’à ce qu’elle reprenne conscience. Ce qui lui conseillerait lui écorcherait la bouche mais c’était pour son bien.
Caresses, égards et baisers, je n'ai pas su faire
La partager me soufflait Lucifer
Depuis je rêve d'enfer…

Un petit réveil digital affichait 1h26 a.m, il était encore tôt. Il eut la tentation d’aller la rejoindre, histoire de sentir son corps contre le sien une dernière fois. Il passa sa main devant ses yeux et se leva. Il tira les draps avec beaucoup de douceur et les remonta sur Claire. Du bout des doigts, il lui effleura le visage, il repoussa une mèche blonde qui tombait sur son front. Il se serait damné pour que le temps se fige sur cet instant. Avec un soupir de résignation, il retourna s’asseoir dans son fauteuil, attendant que la belle endormie se réveille.

A suivre...

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Lun 1 Oct - 17:40

4 mots sur un piano, quelle belle chanson!

j'aime beaucoup. mais là, une suite s'impose.

apres les menaces j'essaie la douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Lun 1 Oct - 21:27

J'aime bien cette chanson et elle passait en longueur de journée à la radio à l'époque où j'ai écrit ce passage alors...

La douceur marche pas beaucoup mieux que les menaces, mais c'est mon jour de bonté alors voici une petite suite... :

Quand elle émergea la première chose que Claire réalisa, c’est qu’elle était seule dans le lit. Elle se redressa d’un coup, la peur au ventre. La peur qu’il soit partit. Elle fut soulagée en le discernant non loin d’elle, le jour n’était pas encore levé, elle pouvait juste le deviner dans l’ombre. Il vint vers elle, s’assit sur le lit de manière à lui faire face.

« Il faut qu’on parle. »

Elle n’aimait pas du tout le ton qu’il avait employé. C’est le ton qu’on emploie quand on veut dire quelque chose qui va déplaire. Elle ne le laisserait pas faire aussi facilement, elle s’était donné trop de mal pour renoncer à lui une première fois, ce n’est pas maintenant qu’elle avait craqué qu’elle allait rester sans rien faire et le regardait partir.

« Je t’écoute… »

Pour l’instant, elle le laissait dire, une fois qu’il aurait posé ses arguments, elle serait mieux à même de les contrer. Du moins, elle l’espérait, elle n’était pas encore très bien réveillée et n’était pas sure de pouvoir le contredire.

« Ce qui c’est passé cette nuit était sans doute la plus belle chose qui me soit arrivé dans ma vie… »

Elle reprit espoir, peut être que son cerveau encore embué n’avait pas bien interpréter le ton de sa voix, tout le monde peu se tromper.

« … Mais c’était une erreur. »

L’espoir partit aussi vite qu’il était venu et il fut remplacé par des larmes. Peter s’en voulu, il n’aurait pas du parler d’erreur. Il voulait juste qu’elle comprenne que ça ne devait jamais se reproduire. Il la prit dans ses bras et la serra contre lui, elle chercha à se dégager de son étreinte puis se laissa aller.

« Tu peux pas m’abandonner encore, dit-elle entre deux sanglots.
- Ça sera différent cette fois. Claire, je te promets que je t’écrirais aussi souvent que se sera humainement possible mais je ne peux pas rester.
- Alors emmène-moi avec toi… Ne me laisse pas ici sans toi. »

Sa voix n’était plus qu’un murmure suppliant, il ne pouvait pas se laisser attendrir. Ce n’est pourtant pas l’envie qui lui manquait. Il l’enlevait et partait avec elle pour l’Afrique, là où personne ne les connaissait, là où personne ne pouvait les juger.

« Non … Tu dois te marier aujourd’hui. »

Aucune des paroles qu’il avait eu à prononcer de toute sa vie ne lui avait était plus difficiles que celles là. C’est lui qui avait créé cette situation, c’était donc à lui de se montrer raisonnable et d’y mettre fin. Elle allait parler mais il l’en empêcha et reprit :

« Je n’ai rien à t’offrir Claire. Je vis en Afrique, je n’ai pas de maison, pas de lieu de vie fixe, je parcours le désert à longueur d’année. Epouse Stephen, laisse le te rendre heureuse.
-Parce que tu crois vraiment que je pourrais être heureuse sans toi ? »

Il lui caressa les cheveux et y déposa un baiser. Il posa sa main droite sur la nuque de la jeune femme et se concentra. Ce pouvoir, était le premier qu’il avait obtenu en Afrique, il faisait se détendre les gens, poussé à un niveau plus important, il les endormait. Avant même de comprendre ce qui lui arrivait, Claire était plongé dans un profond sommeil. Il la coucha, l’embrassa une dernière fois sur les lèvres avant de quitter sa chambre.

« Au revoir … »

Non, toujours pas d’adieu, il avait encore des choses à faire, des choses à lui dire mais d’abord, elle devait se marier…

*****


« Debout là dedans ! »

Rideaux qui s’ouvrent, lumière vive qui entre dans la pièce. Claire grogna puis mit son drap par-dessus sa tête pour ne pas être ébloui.

« Maman ! Je dors !!
-Allons, qu’elle drôle d’idée ! Depuis quand fait-on la grasse matinée le jour de son mariage ? »

Sa mère adoptive tira le drap d’un coup sec.

« Debout jeune fille ! Il faut te préparer !
-S’il te plait ! Laisse-moi dormir… Je veux plus ma marier.
-On dit toutes ça, soupira sa mère. C’est rien qu’une petite angoisse passagère, ça va aller. »

Elle prit sa fille par le bras et la força à se lever, il était pas loin de huit heures, le mariage devait avoir lui a six heures de l’après-midi ce qui lui leur laissait parfaitement le temps nécessaire à la préparation.

« Je dois juste m’habiller, me maquiller et me coiffer, je le fais tous les jours en moins d’une demi-heure, tu ne crois pas que 10h ça fait un peu trop… »

Mais sa mère ne l’écoutait déjà plus et l’entrainait dans le salon. Là se trouvait sa mère biologique, Heidi et la mère de Stephen. Elle était foutue, plus d’échappatoire possible. Elle les laissa faire, comme une automate, elles la bichonnaient, la lavaient, vérifiaient que la robe était en bon état, Claire n’avait même pas l’impression que c’était elle la mariée, elle n’était qu’une simple spectatrice qui regardait les abeilles travailleuses s’agitaient autour d’elle.
Une nouvelle personne arriva, Dana, sœur de Stephen et accessoirement coiffeuse ce qui fait que Claire n’avait même pas eu son mot à dire pour la personne qui allait s’occuper de ses cheveux. Pendant qu’elle arrangeait en un chignon les mèches blondes de sa future belle sœur, Dana lui parlait :

« Tu as tellement de chance ! Mon frère est tellement amoureux de toi. »

C’est tout ce qui lui manquait, qu’on la fasse culpabiliser. La coiffeuse laissa quelques mèches libres auxquelles elle donna une ondulation avec un fer à friser.

« Tu vas être la plus belle des mariées. »

*Et aussi la plus malheureuse, pensa Claire*

Ses mères l’aidèrent à passer sa robe pendant qu’Heidi lui passait un collier autour du cou, une chaine en argent qui portait une perle noire de Tahiti.
Toujours étrangère à elle-même, Claire fut conduite jusqu’au lieu de réception. Il y’avait déjà du monde...
Elle avança jusqu’à l’autel au bras de Noah Bennet, Nathan n’était pas encore là, il avait une importante réunion mais il avait promis à sa fille qu’il serait présent pour la petite fête qui devait avoir lieu après le mariage. Dans la foule, elle chercha Peter mais il n’y était pas. Elle avançait inexorablement vers son avenir même si l’idée ne l’enchantait pas.
Elle répondit « oui », après une vague hésitation et avoir vérifié une dernière fois que Peter n’était pas là.

A suivre...

Bon, je vous rapelle que me tuer ne servira toujours à rien... Rolling Eyes

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Lun 1 Oct - 21:38

non, ca servirai à rien. mais bon... une suite et VIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Lun 1 Oct - 21:39

Ma bonté à des limites... Twisted Evil La suite demain, promis Wink
Faut bien vous stimuler un peu Rolling Eyes

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mar 2 Oct - 20:07

Misty Elessar a écrit:
Ma bonté à des limites... Twisted Evil La suite demain, promis Wink
Faut bien vous stimuler un peu Rolling Eyes

on est demain depuis 19h07. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pix.me.up
•Webmiss•Halo makes a Perfect Paire•


Nombre de messages : 750
Age : 27
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 15/08/2007

About me
Prenom: Lydie
J'm: Heroes (surtout^^lol) le Graphisme, le Net, le Ciné, et les Séries TV
J'm pas: NE RIEN FAIRE ^^

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mar 2 Oct - 20:23

VOUI!!! LA LOIIIIIII ^^

_________________

*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pix-me-up.skyblog.com
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mar 2 Oct - 20:40

Zen zen!!! Je vous la mets la suite...

Les gens dansaient, s’amusaient, riaient, venaient la féliciter. Elle les remerciait d’un sourire forcé avant de les fuir le plus vite possible. Son mari avait un peu abusé du champagne et il était déjà presque ivre alors que le repas n’était même pas terminé. Lui et ses amis parlaient fort et rigolaient comme des débiles dans leur coin. Et Claire était seule. Elle les regardait tous, c’était injuste, ça aurait du être le plus beau jour de sa vie mais en fait, c’était le pire. Elle alla aux toilettes, là au moins on la laisserait tranquille. Elle s’enferma dans une des cabines et se demanda si elle n’aurait pas mieux fait de dire « non ».
Elle entendit une personne entrer, elle croisa les doigts pour qu’elle s’en aille vite mais ça devait pas être son jour de chance. Trois coups furent frappés contre la porte de sa cabine suivit d’une voix :

« Claire, sors de là…
-Heidi, va voir ailleurs si j’y suis.
-Peter est là et il te cherche. »

Heidi n’avait même pas fini sa phrase qu’elle avait ouvert, le seul fait d’entendre le nom de Peter avait suffit à la faire réagir au quart de tour.

« Où est-il ?
-J’en ai pas la moindre idée mais j’ai rien trouvé de mieux pour te faire sortir. »

Claire croisa ses bras sur sa poitrine, l’air boudeur. Sans qu’elle n’ait jamais compris comment ou pourquoi, Heidi avait toujours semblait deviner ce qu’elle cachait au plus profond d’elle. C’est alors qu’elle se rappela des paroles de Peter, il vivait en Afrique…

« C’est pas vrai ! s’exclama-telle. Heidi, la prochaine fois que tu iras en Afrique, contente toi de faire de l’humanitaire ! »

Si ses yeux avaient été des armes, la femme brune aurait été en très mauvaise posture. Elle comprenait maintenant pourquoi Peter avait débarqué juste au moment où il ne fallait pas.

« Il est donc venu… Que c’est-il passé ? »

Heidi ne niait pas, à quoi bon, Claire n’était pas stupide, ça n’aurait rien changé qu’elle lui mente.

« On s’est envoyé en l’air, dit-elle la voix pleine de colère. Puis il est parti en me disant de me marier ! Et pauvre fille que je suis-je l’ai écouté ! Ce mariage est pourri ! Vivement que la journée se finisse ! »

L’ainée regarda la jeune femme, triste pour elle. Elle avait pensé que le retour de Peter pourrait lui faire du bien mais ça n’avait fait qu’empirer la situation. Claire n’était pas vraiment heureuse avec Stephen et si Claire disait vrai et qu’elle avait vraiment couché avec son oncle, ça allait être pire. Heidi n’était pas choqué par cette révélation, ça devait bien finir par arriver, il y’avait trop de sentiments entre ces deux là pour qu’ils restent enfouis indéfiniment. Pourquoi était-il reparti ? Ça, elle ne se l’expliquait pas.

« Cette journée n’a pas que des mauvais cotés quand même, tenta-t-elle pour lui remonter le moral.
-Ah bon, si t’en trouves un de bon, fais moi signe. »

Elle quitta les toilettes et alla s’asseoir dans un coin pour ruminer tranquillement mais c’était sans compter sur la ténacité de la brune. Il y’eut un moment de silence où Claire observa tous les invités. Evidement, tous ceux qui avaient survécus à Sylar étaient présents. Hiro qui avait amené Ando avec lui, ils essayaient de se fondre dans la foule et parlaient un peu avec tout le monde. Un peu plus loin, sur la piste de dance, Nikki et DL dansaient, enlacés l’un contre l’autre, d’avoir faillit être séparés les avait rapprochés plus que jamais. Prés d’eux, Molly et Micah qui essayaient de faire comme les grands mais le jeune garçon n’était pas très doué pour danser. Tout ça se déroulé sur le regard attendrit de Matt et sa femme Janice qui avaient adopté Molly, Nathan ayant fait en sorte de leur facilité les choses grâce à son nouveau statu. Le couple songé à ne pas trop tarder, ils avaient confié leur fils de trois ans et quelques mois à la baby-sitter de l’hôtel dans lequel ils étaient descendus et n’était pas vraiment rassurés.
Après, bien sur, les parents des mariés, sauf Nathan, des amis, de simples connaissances, et quelques piques assiettes qui n’étaient là que parce qu’il y’avait un buffet.

« Non, vraiment rien de bon, dit Claire à Heidi. Nathan n’est même pas là ! Mon… mari »

Elle avait eu du mal à dire le mot et l’avait prononcé avec un certain dédain.

« Mon marié est ivre ce qui me condamne à rester assise sur cette chaise pour le reste de la soirée. Je voudrais bien danser mais Stephen n’est pas disponible et vu sa jalousie, je préfère éviter la scène de ménage demain matin. Donc, soit papa Bennet, qui se casserait les deux jambes plutôt que de mettre un pied sur une piste de dance et papa Petrelli qui ne se donne même pas la peine d’assister au mariage de sa fille… Des suggestions ? «

Heidi ne répondit pas, c’était plus sage, une parole de trop et Claire s’en irait, ce qui serait vraiment du plus mauvais effet. Elle la connaissait assez pour prévoir ses réactions… Enfin, elle croyait aussi connaître Peter et elle s’était trompé sur toute la ligne.

« Je veux danser, soupira Claire. Danser jusqu’à en perdre la tête.
- ça je dois pouvoir t’y aider, déclara une voix masculine derrière elle. »

Claire se tourna vers l’origine de la voix et sourit à son propriétaire.

« Tu tiendras même pas deux danses, le défia-t-elle.
-Ta confiance me touche… »

Il tendit une main vers elle pour l’inviter à danser, elle eut un petit rire puis accepta l’invitation.

« Si tu arrives à me faire tourner la tête, je te pardonnerais peut être ton retard.
-C’est trop d’honneur, tu me donnes trente secondes, il faut que j’embrasse ma femme d’abord. »

Nathan se pencha vers Heidi et lui vola un baiser.

« Tu m’excuses, devoir paternel…
-Sans problèmes, fais la danser, elle en a besoin. »

Père et fille dansaient en silence. Elle avait appuyé sa tête contre son torse et fermé les yeux. Elle n’était présente que physiquement, son esprit lui vagabondait, rêvait… Rêvait d’un autre cavalier.
La musique s’arrêta quelques secondes avant qu’une autre ne reprenne. Alors que commençait la troisième chanson depuis qu’ils étaient sur la piste de danse…

« On échange nos partenaires ? »

Heidi et Peter se tenaient juste à coté d’eux, ils ne les avaient même pas remarqués. Une fois la surprise passé, Nathan étreignit son frère dans ses bras heureux de le revoir vivant et en un seul morceau.

« Ça fait plaisir de te revoir.
-Le plaisir est partagé…. Tu me laisses Claires pour quelques danses ?
-Je t’en prie... »

Nathan prit alors sa femme par la taille, il avait certes apprécié de danser avec sa fille mais c’était quand même mieux avec Heidi.
Peter et Claire était enlacés si étroitement qu’il aurait été impossible de glisser une feuille de papier entre eux. S’il n’avait pas été son oncle, les gens se seraient posé des questions sur la nature de leur relation. Heureusement, hormis Heidi, personne ne se doutait des sentiments qui les unissaient. Ils ne s’interrompaient que lorsqu’un des invités s’en allait et souhaitait dire au revoir à la jeune femme. Il ne resta bientôt plus que le Nathan et Heidi.

« Toutes nos félicitations. Tu veux qu’on t’aide à le ramener, proposa son père en montrant Stephen. »

Le marié était endormi, empestait l’alcool et ronflait bruyamment la bouche entrouverte.

« Non, je m’en occupe, vous en fait pas, répondit Peter à la place de Claire. »

Derniers au revoir et le couple quitta la salle de fête à son tour. Claire jeta un regard plein de mépris sur son mari et s’en alla à son tour.

« Eh, attends, qu’est-ce que tu veux faire de lui ?
-Il aura qu’à se prendre un taxi, ce n’est pas mon problème ! C’est lui qui voulait se marier !
- Tu ne vas quand même pas le laisser ici ?
-Je vais me gêner ! T’as qu’à lui tenir la main si tu veux… Mais pourquoi je t’ai écouté ?! J’aurais jamais du l’épouser ! »

Elle tourna les talons, Peter la suivit. Ils marchèrent un moment cote à cote avant qu’il se décide à prendre la parole.

« Je… J’ai quelque chose pour toi. »

Il fouilla dans les poches du costume qu’il avait loué spécialement pour l’événement et en sortit un petit écrin en velours noir sur lequel se dessinait l’emblème d’une grande bijouterie. Il l’ouvrit et en sortit une bague, assez simple, en or, avec un rubis éclatant. Il la lui tendit.

« J’aimerais beaucoup que tu la porte jusqu’à ce que tu regrettes notre nuit… »

Elle la prit et la passa à son annuaire droit, elle aurait préférait au gauche, mais son alliance s’y trouvait déjà.

« Je ne la quitterais jamais je pense…
-Il ne faut jamais dire jamais… Tu la quitteras le jour où tu n’auras plus besoin de te dire que je t’aime à des milliers de kilomètres de toi. »

Il héla un taxi qui passait à leur niveau. Il ouvrit la portière arrière pour Claire.

« Laisse à Stephen une chance de te rendre heureuse. Laisse-lui une chance de te donner envie de quitter cette bague.
-Je peux toujours essayer. »

Elle manquait de crédibilité, elle rajouta :

« N’oublie pas de m’écrire.
-Promis. »

Il l’embrassa sur le front malgré l’envie qu’il avait de gouter à ses lèvres une dernière fois.

« C’est un adieu cette fois, dit-il à regret. Je t’aime Claire.
-Je t’aime aussi. »

Elle lui donna un baiser, essayant d’y mettre tout l’amour qu’elle pouvait lui porter mais un seul était loin d’être suffisant. Elle s’engouffra dans le taxi et baissa la vitre.

« Quand est-ce que tu repars ? »

Il jeta un œil à sa montre.

« Mon avion décolle dans 4 heures. »

Il ordonna au chauffeur du taxi de démarrer et il la suivit du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse de son champ de vision.

A suivre...

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pix.me.up
•Webmiss•Halo makes a Perfect Paire•


Nombre de messages : 750
Age : 27
Localisation : Lausanne Suisse
Date d'inscription : 15/08/2007

About me
Prenom: Lydie
J'm: Heroes (surtout^^lol) le Graphisme, le Net, le Ciné, et les Séries TV
J'm pas: NE RIEN FAIRE ^^

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mar 2 Oct - 21:44

MERCI!!!

_________________

*

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pix-me-up.skyblog.com
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mer 3 Oct - 17:49

merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azkadellia Elbereth
Proud Supporter of Pairecest ...


Nombre de messages : 330
Localisation : Au Pays de Candy.....♥ Comme dant tous les pays...
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: La curiosité est un vilain défaut
J'm: Gégé & Stu...
J'm pas: Face de rat*2 et Caitlin!!!

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mer 3 Oct - 19:43

Le monde, la foule, l’agitation, il avait perdu l'habitude de tout ça. Il passa par les guichets pour se faire enregistrer. Il déposa son unique sac de voyage sur le tapis roulant pendant que l'hôtesse vérifiait son billet et son identité.

"Votre vol aura sans doute du retard, lui apprit-elle. Ce vol a toujours du retard, vous avez du temps à perdre..."

Peter la remercia, récupéra ses papiers et se dirigea vers la salle d'embarquement. Il en avait pour trois heures d'attente voir plus si les prédictions de l'hôtesse d'accueil se révélaient exactes. Il décida de faire un détour par la boutique de l'aéroport afin de s'acheter quelque chose à lire, il allait en avoir besoin. Et puis c'était mieux que de passer ces trois heures à penser à Claire et de se dire qu'il venait de faire la pire erreur de sa vie en lui disant de se marier.
Il délaissa sans hésitations la presse à scandale, premièrement, il ne tiendrait pas trois heures avec ça et deuxièmement, la plus part des magazines de ce genre consacrait au moins un article aux présidentielles qui approchaient à grands pas. Présidentielles, Nathan, Claire, pas idéal pour se changer les idées. Après une bonne demi-heure, il opta pour un roman, Prisonniers du temps de Michael Crichton. Il n'était pas spécialement adepte de science-fiction mais le résumé semblait accrocheur et le livre assez gros pour l'occuper le temps qu'il faudrait.

*****


Le taxi la déposa devant chez elle, elle paya la course et monta à son appartement. Tout était en désordre, il y'avait même une chaise couché sur le sol, Claire ne prit même pas la peine de la relever, Stephen n'aurait qu'à le faire quand il reviendrait après avoir dessoulé! Elle en voulait à son mari d'avoir eu cette attitude indécente. Déjà qu'elle n'avait plus envie de se marier, il venait de la dégouter définitivement de la vie à deux, du moins avec lui. Peter avait raison, jusqu'à hier soir, elle ne savait pas ce qu'elle voulait. Tout était clair désormais, elle s'était trompée, elle se devait de la réparer et ce dans les plus brefs délais. Elle mit sans dessus dessous la pièce qui servait de bureau à Stephen avant de trouver ce qu'elle chercher, elle feuilleta l'annuaire téléphonique les mains tremblantes et finit par trouver un homme qui pourrait l'aider dans ses projets. On était dimanche et il était prêt de deux heures du matin, trop tôt et certainement pas le bon jour pour mettre en route la procédure. Elle n'avait pas d'autre solution que de patienter jusqu'à Lundi. D'ici là, elle devait faire en sorte de garder secrètes ses envies, elle ne laisserait personne se mettre en travers de sa route.
Elle se mit à l'aise et réduisit sa robe de mariée en lambeaux. Si jamais Stephen rentrait avant Lundi et posait des questions, elle lui dirait que s'il n'avait pas était soul au point de ne pouvoir se lever, elle n'aurait pas eu à rentrer seul et rien ne serait arrivé. Elle avait eut sa dose de culpabilité, chacun sn tour. Ce mariage n'était qu'une mascarade, elle ne pouvait pas croire qu'elle s'était voilée la face aussi longtemps et en plus, elle était allée jusqu'au bout. Mais contrairement à ce que certaines prétendent, il n'est jamais trop tard pour faire demi-tour, il suffit d'en avoir très envie, et sur ce point, elle en avait à revendre.
En dehors de quelques formalités, elle devait aussi préparer le terrain, elle appela un taxi, en faisant vite, elle avait encore le temps...

*****


L'aéroport JFK est immense, si on n’a pas l'habitude, il est plus que facile de s'y perdre. Heureusement, Claire savait exactement où elle devait se rendre. D'abord, vérifier les horaires et les portes d'embarquement, ensuite, acheter un billet, n'importe lequel, de toutes façons, elle ne prendrait pas l'avion, elle voulait juste avoir accès à la salle d'embarquement.
La jeune femme du faire appel à toute sa patience pour ne pas sauter à la gorge de l'hôtesse. Elle voulait bien admettre que c'était étrange de vouloir un billet sans destination précise mais ce n'était quand même pas une raison pour lui prendre la tête comme ça. Après une discussion plutôt houleuse, un chèque signé et la menace d'une gifle, Claire obtint enfin un billet, comble de l'ironie, en partance pour le Texas.
Elle se mit à courir, heureusement, il n'y avait pas trop de monde à la sécurité et elle put passer rapidement. Il faut dire que l'heure matinale n'encourageait pas les voyageurs à prendre le départ. Mais au moins, cela avait l'avantage de lui permettre de ne pas trop perdre de temps et elle le repérerait plus facilement dans la foule qui serait plus importante d'ici une heure ou deux. Elle parcouru la salle des yeux, il n'était nulle part en vue, c'est alors qu'elle remarqua l'heure. Elle avait perdu vraiment beaucoup de temps au guichet. Les passagers du vol pour l'Angola étaient déjà en train d'embarquer. Seul vol prévu direction l'Afrique dans la tranche horaire que Peter lui avait indiqué. Porte H, elle devait faire vite. Elle finit par le voir, il faisait la queue, le nez plongé dans un livre.

"Peter, cria-t-elle."

Il ne l'entendit pas, la queue avança d'une personne, il était le prochain. Nouvelle course, nouvel appel, cette fois-ci, il leva les yeux et regarda autour de lui. Une tornade blonde arriva prés de lui un peu essoufflé.

"Part pas."

Il était surpris de la voir ici, il pensait qu'après leurs adieux, c'était vraiment fini. Des lettres et rien d'autre, elle ne comprenait pas qu'il ne pourrait pas supporter de la voir tous les jours sans la toucher, sans l'avoir prés de lui, sans pouvoir la prendre dans ses bras.

"Je n'ai pas le choix... Je n’en ai pas envie, ça serait trop dur. "

C'était à lui de se faire enregistrer, derrière lui les gens rouspétaient, il se mit de coté pour les laisser passer.

"Tu es mariée, si je ne peux pas être avec toi, je préfère ne pas te voir. Tu avais raison il y'a quatre ans, j'aurais même jamais du revenir. A cause de ça, tu vas souffrir et je m'en veux... Si je pouvais, j'effacerais ta mémoire mais je n'ai pas ce pouvoir...
- Je ne peux pas vivre sans toi. Je t'en pris reste..., le supplia-t-elle.
-Non."

Il tendit son billet à l'hôtesse, il ne manquait plus que lui. Il s'engagea ensuite dans le tunnel qui le conduirait jusqu’à l'avion. Elle l'interpella dans l'espoir de le faire changer d'avis.

"Je t'aime Peter!"

Il se retourna vers elle.

"Je t'aime aussi. Tu est mon âme-sœur."

Il partit, sachant que c'était la dernière fois que ses pieds foulaient le sol américain.

La première chose que fit Claire en quittant l'aéroport fut de confier son alliance à une poubelle publique. Si un clochard s'amusait à y fouiller, il connaitrait son jour de chance.

A suivre...

La fin que j'avais initialement prévu devait s'arrêter ici... Mais non, il y'aura encore une suite...

_________________

"Peter Petrelli is the only person I know that I can trust. He cares about me"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fly'
Heroes & Paire Addict - milo & Hayden fan - Yattaa Powaaa


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 21/08/2007

About me
Prenom: Secret
J'm: Heroes
J'm pas: ...

MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Mer 3 Oct - 21:17

ah ben voui, tu peux pas les laisser là. faut UNE SUIIIIIITTTTTTTEEEEEEEE

misty, je t'en supplie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\   Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette gêne que causent les gènes [Finie] /!\ Pairecest/!\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» [Probleme] Youtube : "impossible de lire cette video"
» Un automne qui passe trop vite cette année...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur Paire et Halo :: Créations de fans :: FanFictions-
Sauter vers: